* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

shock waves

shock waves
Aka: le commando des morts-vivants, almost human, death corps

shock waves

Ils n'ont pas de chance, les quelques touristes qui ont loué ce bateau pour faire le tour des îles du coin. Non seulement le moteur n'arrête pas de tomber en panne, mais en plus, le Capitaine n'est pas ce qu'on appellerait un bon vivant. Qui plus est, ils sont éperonnés par une épave de cargo en pleine nuit, et le fameux capitaine disparaît mystérieusement.
Ils sont donc dans l'obligation de rejoindre une des îles à bord d'un canot de sauvetage, découvrant au passage le corps du capitaine, flottant sans vie sur l'eau.
En explorant l'île, ils tombent sur une immense demeure à moitié détruite, habitée par un vieil homme à l'accent allemand vachement prononcé, et aux manières foncièrement rigides.
Quand ils découvrent en plus des drapeaux nazis, ils commencent à se poser des questions.
Quand l'ermite allemand leur raconte que des super-nazis amphibies sortent du cargo et vont tous les tuer, ils se disent qu'ils vont partir de l'île. Par tous les moyens.


le commando des morts-vivants

Quel casting mes amis ! Peter Cushing, le grand héros des films de la Hammer, Brook Adams, l'héroïne du remake de 1978 de "L'invasion Des Profanateurs", et John Carradine, "LE second-couteau" par excellence ! On ajoute des zombies, une pincée de nazisme (c'est pas mon truc, mais bon), une île déserte : c'est pas un cocktail explosif qu'on nous offre là ?
Ben en fait, pas vraiment.
D'abord, calmons nos ardeurs : John Carradine n'apparaît que pendant une dizaine de minutes en tout. Pas vraiment convaincant (hormis physiquement) en vieux loup de mer, on sent qu'il est là pour le cachet. Peter Cushing, quant à lui, apparaît sporadiquement tout au long du film.
Les deux noms ne sont donc là que pour attirer le chaland.
Pas bien grave, les tête d'affiche qui sont là pour vendre le film, on nous a déjà fait le coup. Reste maintenant le film en lui même.


shock waves

D'abord, la mise en bouche est un peu lente. On place les personnages par beaucoup de dialogues ennuyeux, on voit des poissons qui quittent une épave, l'apparition du cargo fantôme, la mort mystérieuse du capitaine, quelques nazis qui font les "cent pas" sous l'eau et Peter Cushing en vieux nazi aigri qui demande à tout le monde de quitter l'île.
Rien de bien folichon, et déjà une (loooooongue) demi heure de passée.
Enfin : les nazis se lèvent de l'eau, et commettent leurs premiers crimes.
Et c'est là que commence finalement la seule bonne surprise de "Shock Waves" : les super-zombies-nazis-amphibies ! Autant les nazis sont rarement télégéniques, autant ceci sont diablement charismatiques. Mais sont-ce vraiment des nazis finalement ?
Car en fait, il s'agit plus de super-méchants résultant d'une manipulation de savants fous que de méchants nazis assoiffés de sang. Bien sûr, ils ont les cheveux blonds platine, la tenue adéquate et des bottes, mais en cherchant bien, aucun insigne nazi, pas de casque allemand...


le commando des morts-vivants

Mais diantre: l'idée de cette compagnie de soldats marins, marchant au fond de l'eau pour attaquer les bateaux ou les sous-marins, on n'est pas loin du comic book ! Et je trouve cette idée séduisante, en amateur de bd que je suis !
Ils n'ont d'ailleurs de zombies que la dénomination d'assoiffés de chair fraîche: rapide sous l'eau et dans l'air, ils ne sont fragiles qu'au niveau des yeux puisqu'ils craignent la lumière, avec ces grandes lunettes de soleil qui rajoutent au look "super-vilain".
De "bons" méchants donc.
Malheureusement, la bonne idée s'étouffe vite au milieu du reste. Complètement fade, on ne s'ennuie pas totalement, mais on est loin d'être emballé par la qualité du dit film. En fait, tout ça tourne un peu à la partie habituelle de "cache-cache-zombie".
Sans oublier l'absence assez incroyable de sang : d'ailleurs, les seuls maquillages proviennent des zombies, avec leurs teints légèrement verdâtres et leur peau légèrement gonflée d'eau. Pas terrible terrible.


shock waves

Bref, loin d'être un chef d'oeuvre du genre, "Le Commando des Morts Vivants" est un petit film qui fait passer le temps, si on lui laisse l'opportunité de placer les personnages et l'action.
Pas vraiment mauvais, il est, dira-t-on, un peu maladroit, ne reposant en fait que sur l'unique bonne idée du film : des super-nazis-zombie-amphibies-photosensibles qui sortent lentement de l'eau... Bonne idée sûrement, mais trop mince pour 1h20 de programme.
Reste que la dernière partie du film se regarde bien, même si pour un film d'horreur, il manque singulièrement de sang. Je ne vous mentirais pas : vous ne serez pas cloués au fauteuil par le suspense, mais vous pourrez vous prendre au jeu et passer un agréable moment. Dommage qu'il faille attendre si longtemps pour que le film "commence" vraiment.
Un petit film sans prétention, donc à voir pour ce qu'il est.


maht

Affiche(s)

jaquette