* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

centerfold girls (the)

centerfold girls (the)
Aka: girl hunter

centerfold girls (the)

Un maniaque décide de contacter par téléphone et de tuer les miss dénudées figurant sur son calendrier. Donc une à une, ces jolies demoiselles vont se faire égorgées par ce sadique qui ne veut que "les aider"... après avoir accompli sa mission le tueur recommence toujours le même rituel : un verre de whisky à la main, il découpe au rasoir le visage de sa victime et tourne la page afin de voir qui sera la prochaine.
Ainsi il ne tue que les filles de la page de droite, épargnant, on ne sait pourquoi, celles de gauche... et surtout il conserve une chaussure de chaque victime.


girl hunter

Donc "The Centerfold Girls" n'est pas un film qui demande beaucoup de réflexion, pas la peine d'être inscrit à l'ENA pour suivre l'intrigue.
Et comme son nom l'indique simplement, nous allons voir durant tout le film des playmates, notamment celles de janvier, mars, juin, août et la dernière sera d'octobre. Quelques filles sexys dans le plus simple appareil, si possible filmées en mini jupes ou encore le torse dénudé vont donc passer l'arme à gauche sous nos yeux avides de sang.
Bon, du sang, il n'y en a pas des tonnes, n'allez pas vous imaginer que le film est gore. Les scènes de meurtres sont d'ailleurs très courtes, le réalisateur privilégie apparemment la traque du tueur et les différentes aventures des demoiselles.


centerfold girls (the)

Et quelles aventures ! Nos jeunes filles non seulement sont traquées par un sadique qui les harcèle au téléphone, mais il leur arrive également les pires soucis.
Tout d'abord, Jackie, pauvre oie blanche naïve se fait rouler dans la farine par une jeune fille qu'elle a recueilli. Celle-ci en profite pour faire venir sa bande d'amis hippies. Et comme on le sait bien (pour qui a vu "I Drink Your Blood") les hippies sont mauvais comme la galle... ils vont donc torturer notre pauvre oisillon, la maquiller d'une manière ignoble et tenter de lui faire subir les pires sévices, sans oublier bien sur de lui faire consommer des produits illicites...
Ensuite, une autre gazelle en panne sur une route déserte va se faire raccompagner par deux jeunes hommes qui bien entendu, après l'avoir droguer, vont abuser d'elle.
Bref, vous l'avez compris, le film représente bien l'esprit macho du début des années 70, pour notre plus grand plaisir.
Nos pauvres tourterelles sont bien tourmentées par les méchantes créatures masculines qui les entourent. Et c'est bien fait ! Après tout, on leur avait bien dit petites qu'il ne fallait pas mettre des vêtements sexys, ne pas monter dans la voiture des inconnus, même si ils offrent des bonbons, ne pas prendre des auto-stoppeurs ! Et encore moins de poser nues pour des magasines !


girl hunter

Le tout est plus ou moins bien filmé. Parfois on se surprend à rire. Le tueur est souvent bien plus ridicule qu'effrayant.
L'ensemble est détaché, dénué d'émotions et de sentiments, si bien qu'à chaque meurtre notre mauvais esprit est tenté de dire "bien fait, elle l'a bien cherché celle là" !
Les personnages sont là pour jouer leur rôle, ils n'ont aucune profondeur et c'est tant mieux.
Dans "The Centerfold Girls" il n'y a pas de suspense non plus. Le tueur est dévoilé dès le début, on ne connaît pas le motif de ses actes, si ce n'est qu'il est outré de voir ces filles nues et qu'elles méritent donc d'être égorgées. Parfois même il tue d'autres personnes juste par plaisir, ou par erreur !
La musique est agréablement psychédélique.
Et la composition en 3 mini sketchs vient alléger le tout.


centerfold girls (the)

Le film peut se résumer avec ces quelques mots : des filles nues, des meurtres qui se succèdent et se ressemblent, de la morale à 10 balles permettant au spectateur de laisser libre court à ses plus bas instincts sans mauvaise conscience, une intrigue basique.
Ainsi, l'esprit manichéen et simpliste de "The Centerfold Girls" crée cette ambiance si particulière des slashers minimalistes des années 70, sans prise de tête, qu'il fait bon regarder. Et que l'on apprécie autant pour ses qualités que pour ses défauts.
"The Centerfold Girls" est donc un film sans prétention, distrayant, léger, qui vous fera passer un bon moment.
A regarder un après midi d'été!


bloodyjane

Affiche(s)

jaquette