* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

drive in massacre

drive in massacre
Aka: massacre au drive in

drive in massacre

"Drive In Massacre". Un tel titre prometteur ne pouvait qu'attirer l'attention de votre équipe d'AKA.
J'adore les films qui se déroulent dans un drive in ! D'ailleurs, j'adore les Drive In... Ces endroits sombres et angoissants qui sont en général l'endroit rêvé pour trancher des têtes, ou encore enfoncer des pics dans les couples qui profitent de la pénombre pour s'adonner à des choses peu catholiques dans la voiture. C'est selon !
Mais pourquoi n'y en a t il pas en France ? J'aimerais frissonner assise sur le siège avant de ma fiat Idéa, avec un paquet de pop corn, à regarder "Diary of the Dead" en me disant que, peut être, un tueur fou rode dans les parages... mmm quel frisson !
Heureusement, les films américains, tel "Drive In Massacre", nous amènent ces rêves inaccessibles et leur lot de promesses sanguinaires.
C'est donc l'eau à la bouche et pleine de joie que j'ai commencé à visionner ce petit thriller au titre si alléchant.
Inutile de vous raconter l'histoire, celle ci est contenue dans le titre.


massacre au drive in

Alors que dire ? Déçue ou non ? J'avoue ne pas trop savoir.
"Drive In Massacre" est attrayant par certains côtés. Par exemple, la bonne surprise est que les meurtres commencent d'emblée. Et ils sont ma foi assez croustillants. Un peu classique, type la tête tranchée par un sabre, mais c'est toujours agréable de voir de tels actes supposés horribles et surtout gratuits. Ben oui, l'intérêt aussi est dans la gratuité des actes... l'assassin qu'on ne voit bien sûr jamais semble tuer ces messieurs dames uniquement parce qu'ils viennent faire des papouilles en regardant le film. Pas de mobile, donc, selon le vieil adage : et oui, tout ceci pourrait également vous arriver à vous spectateur !!!!!!! avez vous peur ? ' Et bien, non.
Le film ne fait absolument pas peur, mais n'empêche, il reste tout de même divertissant.


drive in massacre

La faute à qui ?
D'abord, à ces charmants acteurs et une palme spéciale est consacrée aux demoiselles, qui jouent vraiment très mal... notamment celle qui est censée recevoir un pic dans la gorge, On dirait qu'elle vient d'avaler une grosse patate trop chaude. Cette séquence qui dure assez longtemps veut à elle seule son pesant de cacahuètes.
Les personnages sont dénués de toute profondeur, stéréotypés comme il se doit.
Nous avons une fameuse troupe de joyeux lurons : le benêt qui est aussi l'homme de ménage du parc ; l'indispensable voyeur du Drive In qui regarde à travers les vitres des voitures avec un regard lubrique (et un bob sur la tête pour tromper l'ennemi et faire vacancier) ; le tenancier du Drive In, personnage aigri qui passe son temps à critiquer ces jeunes qui s'envoient en l'air dans leurs voitures, et surtout deux bons gros policiers, qu'apparemment on veut nous faire passer pour des héros, ringards, dotés d'un humour raz les pâquerettes et un peu écoeurants.
Honnêtement, avec de tels personnages, l'identification du spectateur est quasi impossible.


massacre au drive in

Il n'y a pas d'intrigue réelle, le scénario doit tenir sur une page. Mais certaines séquences sont assez distrayantes. En fait, on voit à chaque séquence arriver le réalisateur avec ses gros sabots pour tenter de nous faire croire que tel personnage est l'assassin.
L'un de ses effets préférés étant l'exagération. Pour exemple, prenons le voyeur : non seulement il a un regard lubrique, il est vêtu d'un T-shirt rose et d'un bob, mais encore il y a des photos de femmes nues partout sur les murs de sa maison. Et pour couronner le tout, il garde des chiffons tachés de sang dans sa voiture.
Ce besoin qu'a Stu Segall de recourir à la surenchère ajoute à "Massacre au Drive In" un côté grostesque qui donne son attrait au film.
Sans ces exagérations répétitives, le film ne serait pas ce qu'il est !


drive in massacre

Ainsi, "Drive In Massacre" est ce type de film sans prétention, qui se regarde d'un oeil détaché, très distrayant, que l'on apprécie pour ce qu'il est.
Ne vous attendez pas à un chef d'oeuvre du genre, loin de là. Mais ses défauts le rendent plaisant et lui donne un certain charme.
Seul points noirs :
"Drive in Massacre" souffre de longueurs, qui pourraient favoriser chez certains sujets fatigués un sommeil inopiné.
De même, Stu Segall a étrangement à la fin du film claqué une histoire rapportée et sans intérêt, d'une adolescente qui se fait kidnappée par son père. Celle-ci tombe comme un cheveu sur la soupe, elle dure des heures et lasse le spectateur. Pourquoi ? Nul ne le saura jamais !
On eût préféré qu'il nous filme quelques scènes de meurtres supplémentaires bien croustillantes, car on reste un peu sur notre faim question quantité.
Ceci dit, c'est un petit thriller bien sympathique, qui se regarde sans trop faire appel à ses neurones. Devant lequel certes on ne frissonne pas, mais qui met en joie par les commentaires qu'il suscite chez les spectateurs.
A regarder entre amis au Drive In si vous êtes en Amérique !


bloodyjane

Affiche(s)

jaquetteposteraffiche