* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

cries in the night

cries in the night
Aka: le cri des ténèbres, the funeral home

cries in the night

Heather vient aider sa grand-mère adorée dans le nouveau gîte de vacances qu'elle vient d'ouvrir. Il faut dire que mère-grand est aujourd'hui presque veuve, puisque son coquin de mari a disparu depuis quelques années (paraîtrait-il avec une autre femme !), délaissant une entreprise pourtant prospère : une maison mortuaire et son funérarium.
Transformer une morgue en Bed & Breakfast, voilà une idée qu'elle est bonne et qui ne peut que provoquer l'engouement : quelques touristes se présentent au hasard de leur voyage, ignorant sûrement l'historique si particulier du lieu.
Quant à Mère-Grand, ce n'est pas la meilleure des hôtes : distante, stricte, incarnant toute entière les valeurs de tradition familiale séculaire, elle n'est pas un modèle d'exubérance et de démonstrativité. De plus, elle refuse que quiconque descende dans le sous sol, d'où on entend d'ailleurs des voix... pas catholiques.
Mais voilà : dans cet hôtel, on y dort. On y disparaît aussi... et on y meurt.


le cri des ténèbres

Je vous laisse deviner l'intrigue: il y a donc la jeune Heather qui va mener l'enquête pour savoir le pourquoi du comment, accompagnée de son amour de vacances.
Mais où vont tous ces pensionnaires, pourquoi meurent-ils d'étrange façon ?
Peut-être est-ce Mère-Grand la tueuse ? Sa rigidité, son autoritarisme, son manque de confiance en autrui, et surtout le fait qu'elle ne veut pas qu'on aille à la cave en dit long. D'autant qu'elle parle à l'étrange personnage qui se trouve dans la cave.
Parlons en d'ailleurs : qui se trouve dans la cave ? Le mari disparu ? Possible. C'est peut-être lui qui tue tout ce petit monde. Le monsieur, clodiquant et gigantesque, était tout sauf sympathique, n'hésitant pas à enfermer des enfants qui fouinaient dans les parages dans sa cave pour les terroriser (on s'amuse comme on peut !)
Mais c'est peut-être aussi l'idiot du village, employé pour faire les basses besognes de la maison par la grand mère. Il faut dire que tout le monde se moque de lui et qu'il ne plaît pas au femme, lui qui a tant besoin d'amour...


cries in the night

"Le Cri des Ténèbres" est un petit film canadien. Je sais pas si vous le savez mais on aime bien, à AKA, les petits films canadiens. Même les plus mauvais comme "The Pit" ou "Tanya's Island".
Pas simplement parce qu'ils sont canadiens, mais plus généralement parce qu'ils dénotent souvent d'une certaine atypie (oui je sais, c'est une phrase qui ne veut à peu près rien dire).
Et bien celui-ci, "Le Cri des Ténèbres ", ne m'a pas particulièrement plu et n'est pas particulièrement atypique. Je le considère dors et déjà comme l'exception qui confirme la règle.
Pourtant il a sans aucun doute des qualités. L'ensemble est assez cohérent, la musique est correcte, les acteurs (et particulièrement Mère-Grand - il me plaît de l'appeler ainsi car c'est un loup déguisé en agneau) sont tout à fait à la hauteur..
La réalisation, le montage, la lumière font dans le consensuel sans jamais dénoter d'une once de mauvais goût. Classique.


le cri des ténèbres

Malheureusement tout est trop classique. Parfois, le classique apporte une touche classieuse. Mais ici le classique est juste basique. Sans saveur particulière.
Et ce n'est pas le scénario, sans rebondissement ni réelle idée novatrice qui viendra égayer tout ça.
Car "Cries In The Night" suit son grand mentor ("Psycho" dont il s'inspire grandement), sans jamais surprendre le spectateur.
Le film mise l'essentiel sur l'ambiance : il n'y a pas de meurtre sanguinaire, peu d'effets spéciaux, l'essentiel est basé sur le ressenti du spectateur.
La musique, en ce sens, joue un rôle important, voir primordial. Elle est d'ailleurs omniprésente, devenant insistante quand le suspense se fait plus intense... (globalement, c'est à dire quand la grand -mère fronce les sourcils). Malheureusement, elle est, elle aussi très (trop ?) classique.
Qui plus est, le film est particulièrement lent, ce qui n'est pas pour l'aider à convaincre les foules après une longue journée de travail...


cries in the night

"Cries in the night " est donc un film moyen dans sa globalité.
Il est moyennement ennuyeux et moyennement divertissant.
Il est moyen dans sa réalisation, ordinaire dans le suspense qu'il distille et tiède sur toute sa longueur. Le scénario est banal, la musique est quelconque, le jeu des acteurs acceptable.
Du coup notre critique, nous qui visons toujours de si prêt de l'excellence, ne sera aujourd'hui qu'acceptable. Moyenne. Valable.
" Le cris des ténèbres " mériterait donc maintenant une note moyenne. Mais il n'aura finalement qu'une note moyenne moyenne. Y'a pas moyen !


maht

Affiche(s)

jaquetteposter