* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

phantasm

phantasm
Aka: the never dead

phantasm

Voilà un film dont l'histoire pose problème. Non pas qu'elle soit inepte, mais tout simplement qu'elle est complexe, et que les informations sont distillées au compte goutte tout au long du film. Mais on va essayer de vous faire le topo !
Un adolescent, Mike, doté d'une coupe de cheveux à faire frémir les Bee Gees, perd ses parents et un de ses frères coup sur coup. Seul lui reste Jody, son grand frère, qui est bien embarrassé de devoir s'occuper de lui. D'autant plus que ce sale gamin est mal éduqué : tel une fouine, il se mêle à la vie des adultes, les épient avec des jumelles, pose des questions sur tout, et prend le cimetière pour un circuit de rallye.
Ainsi, en suivant le fossoyeur, il se rend compte qu'il a des moeurs pour le moins étrange, et que la morgue est le lieu de sombres phénomènes.


the never dead

Pas facile en effet de vous raconter l'histoire. La première demi- heure de film sous entend beaucoup de chose, mais ne nous donne pas vraiment d'explication sur ce qu'il s'est passé. Même les liens entre les personnages restent vagues, et on doit presque deviner qui est qui.
Nous assistons à un flot d'image sans chronologie, sans géographie, et sans logique apparente, qui forme un brouhaha et une atmosphère spécifique. Et pourtant, malgré une certaine lenteur, on est petit à petit happé par l'ambiance, on devient curieux de reconstruire le puzzle qu'on nous offre jusqu'à ne plus le quitter des yeux. Et plus qu'une histoire, on sent que le réalisateur veut nous imposer un univers se situant entre le fantastique et l'épouvante, mélangeant la "peur du placard" de l'enfant et les peurs adultes.
L'important n'est alors plus l'histoire, mais de savoir qui est le "Tall Man", le fossoyeur, qu'est ce qu'il manigance et quels sont les étranges créatures et objets qui hantent la morgue et ses alentours.


phantasm

Et pendant le visionnage, on ne peut s'empêcher de faire un lien avec le grand Dario Argento : la thématique est similaire, on a affaire à un retour obsessionnel des personnages vers les mêmes lieux, lieu qui deviennent des personnes à part entière, un retour aux peurs enfantines, et aux craintes de l'adolescence. La musique, coïncidence troublante (?), ressemble à s'y méprendre à celle de Goblin, ressassant un petit thème de boite à musique.
Mais ne vous méprenez pas : on n'est pas dans une pâle copie d'Argento, on dirait plutôt qu'ils ont une démarche parallèle dans des genres différents. La grosse différence vient sans aucun doute de la maîtrise : Argento maîtrise totalement son univers, et les contraintes techniques qu'imposent le cinéma. Et on a parfois l'impression que Don Coscarelli a du mal à gérer l'ensemble de ces contraintes justement. Il manque un peu d'expérience et de maturité cinématographique, mais c'est après tout compréhensible, car il le réalisa à 25 ans, et c'était son deuxième film.


the never dead

Cela ne nous empêche pas, bien au contraire de saluer la performance... Par contre, on ne saluera pas celle des acteurs, qui sont LE point noir du film. Mais pourquoi a-t-il pris ces acteurs !? Pourquoi Jody ressemble à Mickael Knight de "K2000" ? Pourquoi le gosse a une tête à claque ?
Pourtant, le choix d'Angus Scrimm pour jouer le Tall Man, sorte de père fouettard, est des plus judicieux. Reggie Bannister n'est pas mauvais non plus dans son rôle de vendeur de glace. Mais les deux personnages principaux manquent cruellement de charisme, et c'est dommage. Franchement dommage !


phantasm

Nous avons été agréablement surpris par ce petit film. On se demandait un peu au début à quelle sauce on allait être cuisiné, principalement car c'est un film à suite, et qu'on se méfie des films à suite. Et finalement, on s'est laissé avoir : nous avons pourtant vu bon nombre de films, mais celui-ci nous a fait frissonner, sursauter, sans user de grands artifices, mais simplement avec un univers accrocheur, inquiétant, remuant tous les fantasmes enfouis.
Allez, on tire notre chapeau au réalisateur, on souligne son talent. Et on vous conseille d'y jeter un sérieux petit coup d'oeil.


maht & bloodyjane

Affiche(s)

jaquetteposteraffiche