* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

killer tattoo

killer tattoo
Aka: meu peun lok pra jan

killer tattoo

"Killer Tattoo" est un véritable O.V.N.I thaï percutant qui mélange allègrement les genres.
En effet, comique poilant, drame et action se côtoient non stop, à un rythme effréné et bien orchestré par le réalisateur Yuthlert Sippapak ("Buppha Radtree"...).
L'histoire nous projette dans un futur proche, à Bangkok en Thaïlande. Pae Buffgun (Suthep Po-Ngam), un tueur à gage chevronné, après être sorti de son long séjour en prison, est recruté pour tuer Iron Cop, un flic ripoux et redouté qui trempe dans des affaires mafieuses. Attiré par l'argent qu'on lui propose, il accepte rapidement le contrat. Mais pour mener à bien son travail, il va faire appel à ses anciens frères d'armes: Dog Badbomb (Petchtai Wongkamlao) , l'amoureux et passionné des grenades, Ghost Rifle (Sornsutha Klunmalee) le sniper, et Elvis M-16 (Pongsak Pongsuwan) qui est persuadé d'être Elvis Presley en personne.
C'est alors que Kit Silencer (Somchai Kemglad), un autre tueur professionnel, fait son apparition car il doit lui aussi tuer Iron Cop. Ainsi l'affrontement entre les tueurs est inévitable ! Mais Kit Silencer, qui s'en sort indemne, décide de poursuivre sans relâche Pae Buffgun, car tout porte à croire qu'il est la personne qui a abattu froidement ses parents lorsqu'il était enfant.


meu peun lok pra jan

"Killer Tattoo" est un véritable concentré d'acteurs thaïlandais charismatiques et excellentissimes ! Car Yuthlert Sippapak a en effet réuni sur un même film 4 grandes pointures de la scène comique thaïlandaise.
A commencer par Suthep Po-Ngam ( "Sars Wars", "Pad Thai Story"...) qui ici joue un rôle plutôt inhabituel, celui d'un tueur en fin de carrière, qui essaye malgré son lourd passé de trouver une raison de vivre grâce à sa fille.
Puis il y a Sornsutha Klunmalee qui lui aussi joue un rôle inhabituel en "sniper-fumeur de joints". Il donne l'impression d'être sur un nuage 24h/24, et lorsqu'il remet les pieds sur Terre c'est pour faire face au fantôme de sa femme qu'il a accidentellement tué.
Ensuite il y a Petchtai Wongkamlao ("Tom Yam Kung", "Ong Bak"...) qui comme d'habitude fait le clown. Il essaye de surveiller de près (tant bien que mal) les écarts de conduites intempestifs d'Elvis M-16, joué par le guignolesque Pongsak Pongsuwan ("7 Prajanban"...).
D'ailleurs, il faut dire qu'il est impossible de rester insensible face à ce personnage complètement loufoque qui vient ajouter une touche supplémentaire d'excentricité (déjà grande) à ce groupe de tueurs hors du commun. En effet avec son M-16 caché dans son étui à guitare, il est persuadé d'être Elvis Presley, et s'obstine à parler anglais avec un accent et une prononciation comment dire... "locale".


killer tattoo

Le côté action quant à lui, est très bien mené, du début à la fin avec tout ce que cela comporte de cascades bien réalisées et de nombreuses fusillades... Chacun des personnages principaux assure une prestation à la hauteur, à commencer par le sombre Somchai Kemglad ("Pattaya Maniac"...) dans le rôle de Kit Silencer, qui tire comme un as.
En créant "Killer Tattoo", Yuthlert Sippapak a surtout réussi brillamment à faire jouer des scènes d'action à 4 grands acteurs comiques, qui n'ont absolument pas l'habitude de ce genre de rôle. Car le film nous offre un Suthep Pongam hors du commun, et il est particulièrement frappant de voir avec quelle aisance il arrive à interpréter le côté violent et sombre de son rôle.
Les 3 autres personnages de la bande sont eux aussi exceptionnels, dans le sens où ils arrivent à jongler de manière incessante entre d'une part le côté comique de leur situation de tueurs plus ou moins ratés, et d'autre part le côté dramatique de leur passé qu'ils ont chacun en commun. Ainsi, si Elvis M-16 avec ses allures de taré qui passe son temps à se dandiner, nous fait rire aux éclats, il peut aussi nous toucher droit au coeur. La scène où il essaye de sauver Dog Badbomb de la noyade en est l'exemple type, se situe entre le drame et l'humour noir !


meu peun lok pra jan

La Photographie quant à elle est bonne, et on a droit à quelques bullet-times, dont un largement inspiré d'une scène de Matrix. Notons aussi certains plans qui font hommage aux films de John Woo à l'époque d'or du cinéma d'action hongkongais... tout cela vient ajouter du poids aux nombreuses scènes d'actions qui viennent ponctuer tout ce trop plein d'humour poilant.
Mais bien au-delà de son côté action-blockbuster, "Killer Tattoo" est à voir en partie pour la véritable critique de la société Thaïlandais actuelle qu'il propose. Une critique basée sur les rapports de la société Thaïe avec l'influence cultuelle occidentale (ou "Farangs" pour les puristes). Tout ceci au risque de tomber dans un cliché nationaliste et de stéréotyper les comportements inter culturels.
Ainsi Yuthlert Sippapak dénonce une perte d'identité culturelle, il pointe aussi du doigt les thaïs qui veulent absolument (à tord ou à raison) imiter les occidentaux au point d'en oublier leur propre identité... Résultat : il y a les bons (les thaïs) d'un côté et les méchants (les occidentaux ou "farangs") de l'autre.


killer tattoo

Malgré un budget assez serré, Yuthlert Sippapak, pour son premier film, a fait de "Killer Tattoo" une oeuvre à part entière et complètement éclectique. Malgré certaines lourdeurs scénaristiques, l'histoire reste prenante et les acteurs sont attachants.
Il aurait manqué peu pour en faire une oeuvre complètement inoubliable, en creusant un peu plus le scénario, ou en faisant une fin un peu moins prévisible.
Disons que "Killer Tattoo" est plus à voir pour son côté comédie et action, que pour le côté dramatique ou psychologique. Ainsi les fans de situations rocambolesques, de guignolades en tout genre et les fans d'action bien menée, y trouveront largement leur compte.
Enfin la brochette d'acteurs ici proposée vaut vraiment le détour à elle seule car ils assurent et assument brillamment leurs rôles à tous les niveaux.
"Killer Tattoo" est donc une petite bombe divertissante réussie, qui vous fera passer bien plus qu'un agréable moment !


benhoa

Affiche(s)

jaquetteposter