* a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z

sisters of death

sisters of death

sisters of death

Six jeunes filles en mal de frissons organisent une sorte de rite initiatique visant à faire partie d'un club qu'elles ont nommé les soeurs de la mort... (sisters of death). Ce rite se termine par un jeu de roulette russe avec balle à blanc. Alors que deux d'entres elles se soumettent à ce rite de passage, il s'avère que l'une des balles est bien réelle. Et c'est terrifiées que les jeunes filles contemplent le corps de leur amie se vider de son sang.
Sept ans plus tard, alors que nos jeunes filles se sont installées dans une vie de femme, chacune d'entre elles reçoit une invitation pour commémorer les "soeurs de la mort". Deux charmants jeunes hommes les accueillent et les emmènent dans un lieu tenu secret. Mais arrivées dans la villa mystérieuse, lieux de la commémoration, les jeunes femmes prises au piège découvrent qu'elles ne peuvent quitter la maison...


sisters of death

Nous avons donc droit à une belle scène d'introduction nous montrant le rite initiatique et se terminant par la scène de meurtre non prémédité. Peu de sang mais beaucoup de cris et de visages terrifiés !
L'ambiance fait penser aux films de la Hammer Production par les couleurs utilisées et la mise en scène emphasée. Le générique nous conforte dans ce sens, à grand renfort de musique tragique. Le réalisateur a trouvé tellement bonne l'idée de filmer de jeunes vierges voilées hurlant de terreur qu'il nous en remet d'ailleurs une couche dans ce générique. Il rompt ensuite avec ce style particulier pour en venir à quelque chose de plus 70's.
Et devant une ouverture si alléchante, on ne peut qu'attendre avec impatience la suite de "Sisters Of Death" et se demander quels vont en être les tenants et aboutissants !


sisters of death

Malheureusement il nous faudra attendre une demi heure pour que le film commence vraiment. Entre temps nous avons droit à une présentation des protagonistes et du trajet qu'elles empruntent pour venir au rendez vous, qui en stop, qui en voiture, qui se faisant arrêter par un policier, etc. Bref, une flopée de jeunes filles dynamiques et légères, façon "Drôles de Dames".
Puis vient la présentation des jeunes hommes : lunettes de soleil, sous pull tendance "Cosmos 99" et autre veste col pelle à tarte.
Un peu long tout ça... on aurait préféré un démarrage un peu plus rapide. Bref, lorsque enfin tout ce petit monde est emprisonné, on se dit que ça risque de traîner en longueur, c't'histoire !


sisters of death

Mais là, ô surprise, "Sisters Of Death" s'accélère et devient presque intéressant. Quelques meurtres de ci de là (peu sanglants toutefois), une histoire qui se tient plutôt bien...
Il y a même des moments rigolos qui ne sont pas voulus par le réalisateur. En effet, celui-ci semble apprécier de filmer des filles hurlant de terreur, mais les actrices n'arrivent pas à suivre.... Ni les acteurs d'ailleurs !
De plus, le film est agrémenté de scènes sans queue ni tête mettant en scène des animaux exotiques ou non, qui apparaissent subrepticement et sans réel but, à part celui de combler un vide scénaristique : par exemple, un chien sorti de nulle part, et dont on ne soupçonnait même pas la présence, attaque sauvagement l'un des personnages. Ou encore un serpent protège une pelle dans la cave de la maison... bravo pour l'imagination !


sisters of death

Loin d'être un chef d'oeuvre, "Sisters of Death" est cependant un film sans prétention qui se regarde dans la bonne humeur. Partant d'un scénario correct, réussissant à entretenir un léger suspense, le film ne tient pas totalement ses promesses : l'utilisation abusive de grosses ficelles gâche un peu le tout. Toutefois, il se laisse regarder si on n'en attend pas trop de lui.
Plutôt qu'un film d'horreur, on le qualifiera de thriller distrayant pour fins d'après midi pluvieuses.


maht & bloodyjane

Affiche(s)

jaquetteposteraffiche